Campagne publicitaire

La Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ) regroupe 76 000 membres dans 4 catégories : infirmières, infirmières auxiliaires, inhalothérapeutes et perfusionnistes. Dans un contexte où les conditions de travail se dégradent, le réseau de la santé fait face à un problème majeur : la pénurie de main-d'œuvre. Le seul outil de gestion utilisé par les employeurs est le temps supplémentaire obligatoire (TSO). Le code de déontologie oblige les infirmières à rester, car elles ne peuvent pas laisser un·e patient·e sans soins.

La FIQ a donc demandé à la Coopérative Belvédère de les aider à concevoir une campagne publicitaire visant à lutter contre l’imposition du TSO et qui serait diffusée à travers le Québec. Belvédère a donc présenté un visuel choc afin de sensibiliser la population à la situation des employé·e·s du réseau de la santé. 

Le visuel, décliné en plusieurs formats, mettait de l’avant une vision guerrière des professionnelles de la santé. Passer de la victime à la vision guerrière parce que dans notre système de santé, les infirmières se battent pour que la population reste en santé, malgré leurs conditions de travaill.

En bref

Par cette campagne choc, Belvédère a fait ressortir le message qu'avec le temps supplémentaire obligatoire, ce sont non seulement les infirmières qui en subissent les conséquences, mais également la population dans son ensemble.

Partager